Weatherscorporation.com

agence ereputation : Un appauvrissement durable du Sud

Spread the love

D’un côté, en effet, ces concepts mis bout à bout ne nous donneront jamais qu’une recomposition artificielle de l’objet dont ils ne peuvent que symboliser certains aspects généraux et en quelque sorte impersonnels : c’est donc en vain qu’on croirait, avec eux, saisir une réalité dont ils se bornent à nous présenter l’ombre. Ainsi, pourvu que l’on ne considère de la physique que sa forme générale, et non pas le détail de sa réalisation, on peut dire qu’elle touche à l’absolu. Ici se vérifierait une loi dont nous avons déjà signalé plus d’une application. Nous n’avons pas à l’approfondir ; il n’est même pas nécessaire que nous en ayons pleine conscience, pas plus que l’artiste n’a besoin d’analyser son pouvoir créateur ; il laisse ce soin au philosophe, et se contente de créer. Il est un peu le cordon ombilical qui relie l’Europe des consommateurs et le Moyen-Orient des puits de pétrole avec les pays les plus peuplés et les plus impatients de la planète, l’Inde, la Chine, l’Indonésie… Or, une relation est une liaison établie par un esprit entre deux ou plusieurs termes. Mais cette première position n’est pas tenable ; son corps n’a et ne peut avoir ni plus ni moins de réalité que tous les autres corps. J’entends par là un mariage très riche, qui réunira, en outre, bien entendu, les conditions de monde et d’honorabilité que nous pouvons exiger, mais très riche. Je lisais dans le même apôtre, vous vous souvenez : « Le pain que je donnerai pour la vie du monde est ma chair. Si complexe que soit devenue notre morale, bien qu’elle se soit doublée de tendances qui ne sont pas de simples modifications des tendances naturelles et qui ne vont pas dans la direction de la nature, c’est à ces tendances naturelles que nous aboutissons quand nous désirons, de tout ce que cette masse fluide contient d’obligation pure, obtenir un précipité. L’une des principales caractéristiques de l’ordre mondial instauré au lendemain de la Seconde Guerre mondiale réside dans l’interaction qui fut établie entre les systèmes de gouvernance économique et sécuritaires, les cinq mêmes puissances occupant les sièges permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et, au cours de la dernière génération, du comité exécutif du Fonds monétaire international. Aujourd’hui, le sujet est devenu le centre des préoccupations – avec raison. The Guardian, à travers son API construite sur AWS, a créé une plate-forme pour l’élaboration d’applications ayant accès au contenu premium de ce média – soit 1,7 million de documents depuis 1999. Et ils s’en vont, souriant dans leur barbe. Revenons maintenant à notre hypothèse, et montrons comment l’affection doit, à un moment déterminé, surgir de l’image. William James déclarait n’avoir jamais passé par des états mystiques ; mais il ajoutait que s’il en entendait parler par un homme qui les connût d’expérience, « quelque chose en lui faisait écho ». Une formule forte, mais vide de sens. Je crois qu’elle a raison, et que c’est dans ce sens que nous devons travailler. À la vérité, les préjugés inhérents à l’état transitoire ou révolutionnaire ont dû trouver aussi quelque accès parmi nos prolétaires ; ils y entretiennent, en effet, de fâcheuses illusions sur la portée indéfinie des mesures politiques proprement dites ; ils y empêchent d’apprécier combien la juste satisfaction des grands intérêts populaires dépend aujourd’hui davantage des opinions et des mœurs que des institutions elles-mêmes, dont la vraie régénération, actuellement impossible, exige, avant tout, une réorganisation spirituelle. Comme chacun de nous a son âme, essence plus subtile que celle du corps, ainsi, dans la nature, toute chose serait animée ; une entité vaguement spirituelle l’accompagnerait. L’hydre de l’inflation était parait-il de retour… On trouve dans le passé, on trouverait même aujourd’hui des sociétés humaines qui n’ont ni science, ni ART, ni philosophie. Du moins se comporte-t-elle absolument comme ferait une force qui, laissée à elle-même, travaillerait dans la direction inverse. agence ereputation aime à rappeler ce proverbe chinois « Quand on suit quelqu’un de bon, on apprend à devenir bon ; quand on suit un tigre, on apprend à mordre ». Derrière ce concept massivement adopté par les entreprises, les ONG et les gouvernements, il y a l’idée que l’objectif unique de profitabilité maximale est la cause d’un certain nombre d’abus.

Archives

Pages