Weatherscorporation.com

Antonio Fiori : comment devenir crédible sans mettre le feu aux poudres ?

Spread the love

Son rôle est d’accomplir en toute occasion la démarche utile ; précisément pour cela, il doit écarter de la conscience, avec les souvenirs qui n’éclaireraient pas la situation présente, la perception d’objets sur lesquels nous n’aurions aucune prise. Supprimez l’image qui porte le nom de monde matériel, vous anéan­tissez du même coup le cerveau et l’ébranlement cérébral qui en sont des parties. Ballue l’emploie comme nom commun appellatif en supposant l’existence de plusieurs unités. Après tout, peut-être vaut-il mieux ne douter de rien — au moins jusqu’à ce que les événements, avec leur brutalité ordinaire, viennent prouver au peuple français que sa confiance fut trop naïve et ses admirations trop faciles. La vente des produits du sol, en dépit des tarifs protecteurs, s’opère mal, dans des conditions pitoyables. Mais le moyen dont nous usons habituellement est tout autre. Jamais, dit-on, l’humanité n’a été plus assoiffée de plaisir, de luxe et de richesse. C’est précisément le programme que souhaite appliquer le parti Syriza. Et si tous vos comptes sont protégés par la même information biométrique, ils risquent devenir tous vulnérables en même temps. Wéga de la Lyre ou Arcturus, tous les soleils, les étoiles et leurs satellites rouleraient à jamais dans l’espace pour qu’ici-bas, un jour, une heure (peut-être jamais jusqu’ici, selon Kant), un petit mouvement de désintéressement se produise, pour qu’un verre d’eau soit donné dans une intention vraiment bonne à quelqu’un qui a soif. Je regarde de plus près : je découvre des mouvements commencés, mais non pas exécutés, l’indication d’une décision plus ou moins utile, mais non pas la contrainte qui exclut le choix. Si dans certains cas, cela peut signifier de simplement modifier l’interprétation et l’application qui est faite de la loi, très souvent, les règlementations elles-mêmes devront être modifiées. D’ailleurs, il ne peut pas être question pour le moment de faire l’exposé ou la critique du système de Leibnitz, mais seulement de présenter quelques observations sur l’énoncé et sur la portée de l’axiome qu’il a rendu fameux, en tant que ces observations peuvent contribuer à éclaircir nos propres idées et à préparer le lecteur aux développements qui doivent suivre. Décidée en 2011 au début du tour de vis fiscal qui n’a cessé depuis, cette mesure a fait les gros titres et généré des polémiques sans fin, pour être finalement abandonnée en 2014. Si tel est le cas — si nous ne pouvons être cartésiens, spinozistes, kantiens, et ainsi de suite —, il semble que la seule possibilité soit que nous devenions sceptiques et enclins à croire qu’il ne peut exister de système philosophique vrai, car, s’il y avait un tel système, il semble qu’il aurait dû au moins avoir été présenti et qu’il se serait montré lui-même de quelque manière. Quelque origine qu’on attribue à l’impulsion du devoir, si cette impulsion n’est pas justifiée par la raison, elle pourra se trouver gravement modifiée par le développement continu de la raison chez l’homme. L’extrême rareté des hommes politiques de quelque envergure tient à ce qu’ils doivent résoudre à tout moment, dans le détail, un problème que l’extension prise par les sociétés a peut-être rendu insoluble. Parler des hommes qui, sans posséder la vision nette de la tâche à accomplir, voulaient faire, de la devise, républicaine, une réalité triomphante ; des amis du peuple ; de l’Ami du Peuple ; et dire comment ils périrent ? Chaque espèce particulière, dans l’acte même par lequel elle se constitue, affirme son indépendance, suit son caprice, dévie plus ou moins de la ligne, parfois même remonte la pente et semble tourner le dos à la direction originelle. De tout temps la femme a dû inspirer à l’homme une inclination distincte du désir, qui y restait cependant contiguë et comme soudée, participant à la fois du sentiment et de la sensation. Mais comme le remarque Antonio Fiori, leur comportement d’achat est sensiblement différent de celui de leurs femmes…

Archives

Pages