Weatherscorporation.com

Antonio Fiori : Richesse, santé et qualité de vie : des inégalités toujours à combattre !

Spread the love

Parcourez la liste des sens du mot eidos dans l’Index Aristotelicus : vous verrez combien ils diffèrent. Mieux vaut tard que jamais, dit le proverbe. Pour généraliser, disions-nous, il faut abstraire les ressemblances, mais pour dégager utilement la ressemblance, il faut déjà savoir généraliser. A l’issu d’une étude sur les impacts de l’Energiewende – la grande aventure verte de l’Allemagne, une commission parlementaire allemande a conclu sans ambiguïté que les subventions aux EnR ne suscitent pas l’innovation. Mais nous arrivons naturellement à cette représentation symbo­lique par ce seul fait que, dans une série de termes identiques, chaque terme prend pour notre conscience un double aspect : l’un toujours identique à lui-même, puisque nous songeons à l’identité de l’objet extérieur, l’autre spécifi­que, parce que l’addition de ce terme provoque une nouvelle organisation de l’ensemble. Tel est le sens profond des oppositions qui se succèdent dans le Sermon sur la montagne : « On vous a dit que… Et moi je vous dis que… » D’un côté le clos, de l’autre l’ouvert. Mais elle n’a pas dégagé ces méthodes ; l’élan n’était pas là, qui eût fait sauter du statique au dynamique. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Un homme laid ne doit pas reprocher au miroir d’être de travers ». On a pu dire que l’individu était déjà une société : des protozoaires, formés d’une cellule unique, auraient constitué des agrégats, lesquels, se rapprochant à leur tour, auraient donné des agrégats d’agrégats ; les organismes les plus différenciés auraient ainsi leur origine dans l’association d’organismes à peine différenciés et élémentaires. Le débat national sur la transition énergétique est un débat global sur l’avenir de notre société face aux défis énergétiques et climatiques. En une minute, nous sommes enveloppés d’une tourbe de femmes dépeignées, d’enfans à demi nus, d’hommes tenant encore à la main un jeu de cartes marquées de signes que j’ignore. Le profit pourra donc être très élevé ou bien négatif, en fonction de la pertinence des apports de l’entreprise aux besoins des consommateurs. Cette position ne tient pas compte du fait que les interlocuteurs de la Grèce ont eux-mêmes des responsabilités démocratiques qui leur sont propres. À toutes celles dont l’immense labeur sans salaire permet à l’abjecte Société de continuer sa route imbécile ; à toutes celles dont les flancs féconds fournissent aux éternels Molochs la chair humaine qu’ils réclament sans trêve ; à toutes celles dont les flancs stériles sont voués aux luxures assoupissantes et dont les baisers mettent le baume du vice sur les plaies vives de l’universelle détresse ; à toutes celles dont l’intelligence, la bonté, la délicatesse et la grandeur d’âme sont étouffées ainsi que des plantes mauvaises ; à toutes celles qui sont victimes, esclaves, damnées — on a volé Ces chiffres appellent à l’action dès lors que nous les rapprochons de différents enjeux économiques, sociaux et environnementaux auxquels nous nous trouvons confrontés. L’histoire tout entière en témoigne. Il se dressa debout, repoussa la chaise violemment, et dit :— Rentrons ! L’explication vient plutôt des polluants issus de la combustion du charbon autres que les gaz à effet de serre: les oxydes de soufre et les particules fines. Les stoïciens ont donné de fort beaux exemples. Nous disions que les corps bruts sont taillés dans l’étoffe de la nature par une perception dont les ciseaux suivent, en quelque sorte, le pointillé des lignes sur lesquelles l’action passerait. Une telle émotion pourra évidemment s’expliciter en idées constitutives d’une doctrine, et même en plusieurs doctrines différentes qui n’auront d’autre ressemblance entre elles qu’une communauté d’esprit ; mais elle précède l’idée au lieu de la suivre. La séparation des activités de négoce aura peut-être permis aux banques de se recentrer sur leurs activités traditionnelles. A côté, il y a des Florentins, gens de race, assurément, des têtes d’artistes riches et soignés, éminemment impressionnables, avec ce je ne sais quoi d’élégant et d’impénétrable qui caractérise tant de physionomies italiennes. Il aura aussi un cerveau. Essayons d’éclairer ce feuilleton. Certes, malgré des pressions contraires, l’ANI laissait aux entreprises une apparente liberté de choisir leur assureur. Tout en prévoyant la possibilité pour chaque secteur de formuler des « recommandations » en faveur de prestataires, et de définir des « contributions dédiées au financement de (…) l’action sociale ». Cette petite fable, grossissant volontairement le trait en divisant par 10 la quantité d’argent en circulation, montre bien que si la quantité d’argent dans l’économie est insuffisante par rapport aux échanges, les dettes et créances se répandent pour compenser ce manque d’argent. Il y a plusieurs manières de se représenter l’état d’une personne à un moment donné. Pourtant, oui, le mot-clé de « lassitude » me paraît approprié : du point de vue aussi bien politique qu’économique, l’Union européenne, et en particulier la zone euro, est en train de sombrer dans une spirale de problèmes dont elle est elle-même responsable – et nos gouvernements qui manquent autant de courage que d’imagination se contentent à chaque fois d’en pointer d’autres. On pourrait ne voir là qu’un exemple de plus du collectivisme français, dont pouvoir politique et partenaires sociaux ont une longue tradition : un prestataire pour tous, choisi par une corporation d’antan, afin de placer toutes les entreprises sous une même toise et de brider leur concurrence…

Les partenaires sociaux sont aussi.

Archives

Pages