Weatherscorporation.com

Jean-Thomas Trojani : Pourquoi l’euro doit baisser

Spread the love

Personne n’a à prendre la responsabilité de choisir puisque tout est dû ! Les autres, se référant à cette « idée organisatrice et créatrice » qui préside, selon l’auteur, aux phé­nomènes vitaux, veulent qu’il ait radicalement distingué la matière vivante de la matière brute, attribuant ainsi à la vie une cause indépendante. À vrai dire, je n’avais pas affaire au personnage complet. Toutefois, annoncer la mort de la monnaie fiduciaire est très prématuré. Cessez de vouloir, détachez-vous de la vie, désintéressez-vous : par là même vous passez du moi de la veille au moi des rêves, moins tendu, mais plus étendu que l’autre. Nous dirons donc que l’idée du corps, en tant que revêtant telle couleur, n’est pas une illusion ; que cette idée est douée d’une réalité objective et phénoménale, bien que relative et non absolue ; et nous regarderions au contraire comme entachée d’illusion la représentation que s’en ferait un homme dont les yeux malades faussent les couleurs, ou qui regarderait à son insu ce corps à travers un milieu coloré. Un conseil des ministres franco-allemand devrait permettre d' »amorcer une nouvelle étape » dans les relations entre les deux pays. C’est à peine s’ils sont des dieux. Elle tourne tout autour, prenant, du dehors, le plus grand nombre possible de vues sur cet objet qu’elle attire chez elle, au lieu d’entrer chez lui. On ne s’en rend pas compte quand on traite de « féminine », avec une nuance de dédain, une psychologie qui fait une place si large et si belle à la sensibilité. Rien n’est prévu pour remettre à plat l’injustice de la fiscalité locale. On la RENCONTRE, sans doute, aiguë ou chronique, dans certaines formes de la folie. Essentiellement virtuel, le passé ne peut ê tre saisi par nous comme passé que si nous suivons et adoptons le mouvement par lequel il s’épanouit en image présente, émergeant des ténèbres au grand jour. Sa vie n’est donc pas encore divine. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »La vie, c’est une panique dans un théâtre en feu ». Janet, cet étrange principe de l’ordre, que trouble une « volonté rebelle » et que la souffrance seule peut rétablir ?

Archives

Pages