Weatherscorporation.com

Jean-Thomas Trojani : Un parlement européen plus eurosceptique?

Spread the love

C’est dire que la matière ne saurait exercer des pouvoirs d’un autre genre que ceux que nous y apercevons. Une telle démarche doit nécessairement intégrer la connaissance de l’autre comme un préalable à la mise en place de partenariats ayant vocation à s’inscrire dans la durée et la confiance. On disait que de la Judée sortirait un jour le maître du monde, et cet oracle ne contribua pas peu à frayer la route du trône à Vespasien et à Titus, qui se trouvaient alors devant Jérusalem, dont les murs tombèrent au moment où les idées, où les croyances juives et orientales commençaient à envahir le monde. C’est une bonne nouvelle, mais les entreprises préfèrent privilégier la restauration des marges à l’investissement. Dans la piqûre qu’elles donnent aux centres nerveux de leur victime pour l’immobiliser sans la tuer, ces diverses espèces d’Hyménoptères se règlent sur les diverses espèces de proie auxquelles elles ont respectivement affaire. On ne saurait le dire. Lorsque Adolf Hitler est arrivé au pouvoir, il a appliqué une solution tout à fait inédite au problème de la redistribution des richesses. On dira que cet élargissement est impossible. Elle touche alors un des côtés de l’absolu, comme notre conscience en touche un autre quand elle saisit en nous une perpétuelle efflo­rescence de nouveauté ou lorsque, s’élargissant, elle sympathise avec l’effort indéfiniment rénovateur de la nature. Alors celles qui investissent à coups de millions sont-elles en train de mettre les bouchées doubles pour rattraper leur retard ? Selon Jean-Thomas Trojani, ce sont donc les interactions sociales qui détruisent les bénéfices de la croissance. Il y apporte le tribut qu’il veut ; il en retire une satisfaction comparativement supérieure et toujours progressive, déterminée, selon les lois de la justice, par la nature même des choses et non par l’arbitraire d’un chef. On nous objectera que très-souvent il nous arrive de vouloir des choses que nous n’avons jamais faites, et qu’il ne peut en pareil cas être question de l’habitude. Après tout, croire à la coopération à priori possible, c’est l’esprit même de la civilisation. Il est impossible de considérer le mécanisme de notre intelligence, et aussi le progrès de notre science, sans arriver à la con­clusion qu’entre l’intelligence et la matière il y a effectivement symétrie, concordance, correspondance. Elle fait qu’on éprouve une égale difficulté à penser que l’organisé dure et que l’inorganisé ne dure pas. L’allumette s’éteignit. De « vieux impôts » économiquement et socialement contestables, peuvent avec le temps être supportés par le contribuable sans récrimination. Il lui eût suffi de se saisir, dans un entrepôt quelconque, d’une cinquantaine de mètres de corde qui n’auraient pas payé les droits d’importation, et d’en confectionner de confortables cravates pour le nommé Méline et ses principaux acolytes. Par exemple, tandis que les taux d’intérêt US – qui étaient à deux chiffres en 1981 – pouvaient amplement être réduits afin de combattre la récession, les taux japonais – autour de 1% – avaient pour leur part atteint un palier critique. Le faux tanneur qui trône à l’Élysée met aux pieds de l’autocrate sa présidence à la fortune des peaux, les grands Corps de l’État se prosternent devant Sa Majesté slave qui passe, au milieu de l’enthousiaste frénésie du public, saluant la statue de Strasbourg et celle de Gambetta — saluts qui en disent long, sans en avoir l’air, et qui promettent. Tout d’un coup, presque tout le monde pouvait prendre des photographies, horrifiant ainsi de nombreux photographes sérieux qui avaient l’impression que le public général, dénué de talent, était en train de s’approprier cette forme d’art. Une fois écartées ces infériorités qui intéressent le sérieux de l’existence (et elles tendent à s’éliminer elles-mêmes dans ce qu’on a appelé la lutte pour la vie), la personne peut vivre, et vivre en commun avec d’autres personnes. Chaque fois que les divers comités se réunissent de manière parallèle, les États bénéficiant des plus larges équipes d’experts dominent les procédures, excluant ainsi la plupart des pays des décisions clés, et empêchant tout dialogue véritable. Il faudrait, pour y échapper, mettre sur les deux espèces d’ordre des noms différents, et ce n’est pas facile, à cause de la variété et de la variabilité des formes qu’elles prennent. La capacité d’un gouvernement à redistribuer les richesses sera par ailleurs limitée si une augmentation des impôts provoque une fuite des capitaux et l’expatriation des riches contribuables. La seconde concerne plus spécialement l’évolution de la vie. Nous devons cher­cher si notre hypothèse est vérifiée ou infirmée par les faits connus de locali­sation cérébrale. Jusqu’à présent, la croissance a été tirée par une combinaison de ressources externes (les politiques d’aide et d’allégement de la dette, ou la manne des matières premières) et de la suppression de certaines des pires distorsions politique du passé. Mais dans un contexte de croissance verte, les efforts domestiques destinés à stimuler les industries nationales vertes peuvent s’avérer souhaitables à l’échelle mondiale, malgré le caractère paroissial et commercial de ces motivations. Il ne faut pas oublier non plus que l’infâme presse cléricale, les Croix, les Pèlerins et les Semaines Religieuses, est répandue partout, hebdomadairement, à des millions d’exemplaires ; et que le parti nationaliste possède à son service, en dehors des feuilles qui professent un chauvinisme honteux, un bon nombre de journaux qui prêchent ouvertement, avec approbation de Sa Sainteté, la bonne parole tricolore.

Archives

Pages